La France occupée et divisée

A partir du 10 mai 1940, les allemands mènent une guerre éclair : ils traversent les Pays-Bas, la Belgique et arrivent en France. La population fuit l’armée allemande sur les routes. En cinq semaines l’armée française est vaincue.

Le Maréchal Pétain, à la tête du gouvernement signe l’armistice avec l’Allemagne le 22 juin 1940. La France est coupée en deux : l’Allemagne nazie occupe le Nord, l’Ouest et la côte Sud-Ouest. C’est la zone occupée. Le reste de la France s’appelle la zone libre.